fbpx
Menu Fermer

La Guadeloupe

GUADELOUPE

SITUATION
 La Guadeloupe, île des Antilles françaises, certes très connue pour ses atouts géographiques 
(ses belles plages et ses températures estivales) l’est probablement bien moins en ce qui 
concerne son histoire. 
 
La Guadeloupe, d’une superficie de 1704 km², est aujourd’hui peuplée d’environ 422 496 
habitants. 
Située entre l’Equateur et le Tropique du Cancer, elle est l’un des quatre Départements 
français d’Outre-Mer (D.O.M.) avec la Martinique, la Guyane et la Réunion
 Découverte en 1493 par Christophe Colomb, navigateur génois, colonisée par les français en 1635, occupée à plusieurs reprises par les anglais, la Guadeloupe revint à la France en 1816. En 1848, l’esclavage y est aboli et le suffrage universel établi.
Depuis 1946, la Guadeloupe et ses cinq dépendances reposant sur une superficie totale de 1709 km2 sont devenues un département français.
LA  TRADITION
 le Gwoka une tradition phare très présente dans la société guadeloupeenne.
Le Gwoka, qui désigne à la fois les danses, les chants et les musiques pratiqués avec le Ka(tambour traditionnel), est né en période d’esclavage au début du 18ème siècle. C’est à partir de cette musique et de cette danse extrêmement riches que les esclaves ont créé un véritable moyen de communication, les esclavagistes ne maîtrisant pas du tout les codes et significations de cet échange, ils le voyaient d’un très mauvais œil.
Les styles musicaux joués avec le tambour et les autres instruments
 Kaladja , Lewoz, Toumblack , Graj, Woulé, Padjanbèl, Menndé
LA MUSIQUE
 Les Antilles françaises : la Guadeloupe et la Martinique abritent malgré leurs petites tailles une vaste et populaire musique originale qui a gagné un renom international grâce au succès du zouk dans les années 1980. Le zouk est particulièrement connu en France où il est devenu un important symbole de la Guadeloupe et la Martinique1. Le zouk a pour origine les musiques folkloriques antillaises comme le gwoka guadeloupéen et le chouval bwa martiniquais mais a aussi une origine pan-caribéenne via la tradition de la calypso.
 
LA GASTRONOMIE
une cuisine riche , métissée et très bonne .

Exemples de plats traditionnels
Les entrées :

– Accras de morue : petits beignets de morue,
– Chiquetaille de morue : morue déchiquetée servie en vinaigrette,
– Féroce d’avocats : avocat, morue grillée, farine de manioc et piment,
– Christophines farcies : poire bosselée et jaune pâle,

Les plats traditionnels :

– Bébélé : à base de tripes, dombrés et bananes vertes,
– Bokit,
– Danquitte,
– Matoutou,
– Migan : Purée grossière de banane et de fruits à pain,
– Pain au beurre.

Viandes/Poissons/Fruits de mer :

– Jambon de noël,
– Poulet boucané,
– Colombo de porc,
– Carry de poulet.

– Blaff de poisson,
– Touffé de requin,
– Papillotes de vivaneau aux mangues.

– Crabes farcis,
– Langoustes grillées ou à la créole,
– Ecrevisses,
– Fricassé de lambis,
– Calmars,
– Crevettes,
– Matété,
– Ragout de chatrous.
Les légumes :

– Hachis parmentier créole,
– Gratin de christophines,
– Gratins de papayes,
– Pois d’Angole.

Les desserts :

L’ananas, la noix de coco et la banane sont présents dans nombreux desserts guadeloupéens :

INSCRIVEZ-VOUS 
RECEVEZ NOS BONS PLANS
(Caraïbes, Océan Indien, Pacifique) 

– Ananas poché aux épices,
– Ananas rotis mille feuilles,
– Gratin d’ananas,
– Banane flambée,
– Mousse à la banane,
– Tarte à la banane,
– Blanc manger coco,
– Macaron au coco,
– Flan au coco,
– Mousse à la noix de coco,
– Tourment d’amour : tarte à base de confiture de coco,
– Chaudeau,
– Oeufs au lait.

 
LIEUX INCONTROURNABLES
– Les Saintes
– Petite Terre
– La Désirade
– Marie Galante
– La pointe des Châteaux
– La Cascade aux écrevisses
– Les chutes du Carbet
– La mangrove
– La réserve Cousteau
– La Soufrière
– Le parc des Mamelles
– Les distilleries Damoiseau et Séverin
– Le jardin botanique de Deshaies
– La maison Zevallos
– Marché aux épices

PREPAREZ VOS ACTIVITÉS 

EXCURSIONS & DÉCOUVERTES