fbpx

Cultur'Îles

Mayotte : Le M’sindzano, l’art de la beauté Mahoraise
5 (1)

Notez cet article !
[Total: 1 Moyenne: 5]

Une tradition ancestrale

Le m’sindzano est un masque traditionel porté par les femmes.

Crédit: Mayan Art Creatif

Dans les rues de Mayotte on peut constater de nombreuses femmes portant le m’sindzano car il est non seulement idéal à la maison pour adoucir la peau, mais aussi en extérieur pour se protéger du soleil.

De plus le m’sindzano est aussi un produit de beauté (maquillage) lors des événements traditionnels ou même lors d’un mariage. Des dessins sont effectués sur le front ainsi que sur les joues à l’aide d’une tige de cocotier (ou d’un cur-dent) et le bouchon d’un rouge à lèvre pour former des cercles.

Le m’sindzano provient du frottement d’un morceau de bois sur une pierre de corail. il suffit de verser un peu d’eau sur la pierre de corail pour l’obtention d’une pâte légère.

Certaine femme y ajoute du safran ou des graines de baobab pour y ajouter de la couleur et / ou un supplément pour la peau. Ensuite il suffit d’étaler le tout sur le visage par de petits mouvements circulaires.

Bien que la pierre de corail se fasse rare sur les marchés, il est toujours possible de trouver la poudre de m’sindzano à diluer dans l’eau pour le même résultat.

A Mayotte, on peut trouver une femme bien connue pour ses prestations, Mme Taambati de la commune de Boueni, dévouée à toute activité traditionnelle,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *