fbpx
Menu Fermer

LA MARCHE DES ESCLAVES A PETIT-CANAL

Un site qui témoigne la souffrance des esclaves arrivés en Guadeloupe pour renforcer les exploitations sucrières dans la région GRANDE TERRE  

C’est un lieu de recueillement , ou était vendu les esclaves qui arrivaient par milliers par bateaux puis vendus aux plus offrants. 

Ce site rappelle les périodes fastes de l’histoire ancrées dans la conscience populaire .  

49 Correspond au nombre de marches foulées par les esclaves enchainés jusqu’au cou qui bravaient la montée interminable vers leur destin. 

Des plaques commémoratives qui rappellent  la provenance des ethnies africaines ,y sont érigées : Ouolofs, Bamilékés, Congos, Peuls etc…

C’est l’un des monuments les plus anciens de la Guadeloupe qui rappellent ce passé esclavagiste.

Juste à côté y figure le buste de Louis Delgrès , un personnage héroïque  de la lutte contre le rétablissement  de la servitude des hommes en Guadeloupe.  

 

Né le , à Saint-Pierre, Martinique, et mort le  (à 35 ans) , à Matouba(commune de Saint-Claude) en Guadeloupe, est une personnalité de l’histoire de la Guadeloupe. Colonel d’infanterie des forces armées de la Basse-Terre, abolitionniste, il est connu pour la proclamation anti-esclavagistes signée de son nom, datée du , haut fait de la résistance de la Guadeloupe aux troupes napoléoniennes.

Cet humaniste a consacré toute sa vie à la défense de cette cause 

Il est devenu un symbole pour toutes les générations 

Cultur’îles

PREPAREZ VOS ACTIVITÉS 

EXCURSIONS & DÉCOUVERTES

 

 

INSCRIVEZ-VOUS 
RECEVEZ NOS BONS PLANS
(Caraïbes, Océan Indien, Pacifique) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *