fbpx

Cultur'Îles

Préparation du four traditionnel polynésien
0 (0)

Notez cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

Préparation du Four traditionnel en Polynésie 

Le ahi ma’a ou ahima’a (en tahitien “ahi” signifie le feu et ma’a, la nourriture) désigne tant l’outil de cuisson et la technique que le mets préparé dans le four tahitien.

En tant qu’outil, c’est le four traditionnel polynésien pour cuire les aliments à l’étouffée. Il s’agit d’un trou creusé dans la terre (de 50 à 80 cm de profondeur et 2 mètres de diamètre) au fond duquel on place du bois, des noix de coco sèches recouverts de pierres volcaniques et poreuses ; le bois consumé, les pierres sont chauffées au rouge. Ces pierres sont recouvertes d’un tapis de feuilles vertes de bananier sur lesquelles on dispose la nourriture que l’on recouvre de nouvelles feuilles de bananier et de sacs humides ou d’une nappe tressée de feuilles de purau, puis de terre ou de sable.

“Si Tahiti m’était conté”
La préparation du four traditionnel, deuxième partie.
Alphonse et Charles Hollande, 1955.

Trouver des Hôtels en Polynésie à: Moorea , Bora Bora , Huahine , Raiatea , Rangiroa , Taha’a

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *