fbpx

Cultur'Îles

Guadeloupe, terre de rhum et des hommes – Blaise Mendjiwa
5 (1)

Notez cet article !
[Total: 1 Moyenne: 5]

Rhum de la Guadeloupe

Rhum de la guadeloupe

Depuis son lancement en avant première au MACTE (Mémorial Acte) de la Guadeloupe, le documentaire, La “Guadeloupe, terre de rhum et des hommes” de Blaise Mendjiwa accuse un franc succès.

Un nouvel opus qui vient rajouter un nouveau sacre au palmarès du formidable réalisateur.

Auteur de plusieurs documentaires engagés, Blaise retrace et raconte l’histoire du rhum, boisson phare des Antilles.

Rhum de la Guadeloupe: Depuis l’esclavage jusqu’à aujourd’hui

L’histoire du rhum aux Antilles a commencé il y a plus de 300 ans, au temps de l’esclavage.

Ainsi, au fil des siècles, le rhum est devenu une grande affaire économique, avec des processus et des techniques de plus en plus complexes et élaborées pour une production plus fine et plus savoureuse.

  • Quels sont les acteurs qui participent à faire du Rhum guadeloupéen un rhum d’exception ?
  • Quels sont les métiers qui composent cette filière ?
  • Comment est réalisé le rhum ?
  • Quels sont les meilleurs labels qui contribuent à donner ses lettres de noblesse à cette boisson ?

Autant de questions auxquelles Blaise Mendjiwa tente d’apporter des réponses pour nous éclairer.

Le Rhum c’est l’histoire de tout un peuple

Chaque habitant des Antilles a une histoire avec le rhum.

De près ou de loin on a tous une histoire à raconter en relation avec celui-ci.

Venir en Guadeloupe, c’est inévitablement découvrir un breuvage associé à la culture et aux traditions locales.

Par ailleurs, Le rhum s’apprend car son histoire est liée à celle des hommes et des femmes qui contribuent à le rendre encore meilleur et cela à chaque cru..

Une merveilleuse épopée racontée par les acteurs qui contribuent à faire de ce breuvage une boisson d’excellence.

Des secrets de production gardés dans les familles

Le documentaire La Guadeloupe, terre de rhum et des hommes entraîne le spectateur dans les neuf distilleries en activité de Guadeloupe pour percer leurs secrets de fabrication et les techniques parfois « traditionnelles » qui distinguent chaque famille et chaque rhum de l’archipel. 

L’histoire détaille la sélection pointue de la canne à Longueteau, l’art de la distillation de Bielle et de Reimonencq.

À Bielle, on gère la distillation à l’odeur par un distillateur expérimentée.

Tandis que, Le rhum Reimonencq se distingue par la qualité de sa fermentation qui, parfois, peut s’étendre jusqu’à 20 ans d’âge grâce à la qualité des fûts de stockage .

Chaque famille a une manière différente de travailler, entretenue depuis des siècles.

Un documentaire à voir et à revoir en couple ou en famille .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *