fbpx

Cultur'Îles

Max Zita Fondateur du célèbre groupe “Gospel Voices”
1 (1)

Notez cet article !
[Total: 1 Moyenne: 1]

Max Zita originaire de la Guadeloupe est l’invité de notre émission “MUSIK FESTIVAL” By Cultur’îles

Issu d’une famille protestante, avec un père chef de choeur à l’église, le gospel, il est tombé dedans dès son plus jeune âge.

Max Zita est l’un des précurseurs du mouvement Gospel en France avec Gospel Voices qu’il fonde en 1988.
Avec sa chorale de gospel, il sillonne les villes d’Europe pour se produire en concert à l’UNESCO, au Palais des congrès, au club Med World et dans différentes salles mythiques.
Grâce à leurs talents, le groupe de gospel a même été élu par le Festival de Gospel de Paris meilleur groupe d’expression gospel.

1998 fut l’année de la création de GOSPEL POUR CENT VOIX, conceptualisé par Max Zita, avec deux représentations au Palais des Sports lors du 15ème anniversaire de l’Abolition de l’Esclavage, où 9000 personnes purent apprécier ce spectacle. Ce qui leur valut un grand reportage au 20H de France 2 avec Béatrice Schönberg.

Grâce à la force de Max Zita & de Gospel Voices, cette chorale a croisé la route de Johnny Hallyday, Lara Fabian, Liz Mc Comb, Rhoda Scott, Christophe Maé et bien d’autres…

En 2014 cette formation de gospel de 10 artistes enregistre un live à l’Olympia devant 1800 personnes avec de nombreuses guest stars tels que Nicoletta et Yoann Fréget. Son expertise lui a permis une collaboration avec Frédéric Lopez sur l’émission ” Folie Passagère” sur France 2.

Ce projet est devenu l’un des préférés des fans grâce à ses paroles accrocheuses et sa composition entrainante. Gospel Voice Production a travaillé dur sur les arrangements musicaux et est fier(e) d’en présenter la version finale à ses fans. Écoutez et découvrez la magie des musiques produites par Gospel Voice Production.

Gospel Voices est depuis 1988 un acteur incontournable de la scène Gospel Française!

l’oecuménisme, « une des valeurs à laquelle je tiens vraiment », confesse Max Zita.

Aujourd’hui, même la Belgique, la Suisse ou l’Espagne ont vibré avec leurs chants : en français, en anglais et en créole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *