fbpx


Les Moulins de Canne à sucre représentaient l’un des fleurons de l’industrie agricole en Guadeloupe

Au XIX eme siècle on dénombrait pas moins de 240 moulins répartis, principalement, dans la région GRANDE TERRE en Guadeloupe et aussi à Marie Galante.

Ces Moulins servaient principalement à broyer la canne à sucre qui était la première ressource de l’île.

De nos jours, il en reste que quelques dizaines laissés en désuétude. Rare sont sont ceux qui sont restaurés.

On distinguait donc les Moulins à vents  et les Moulins à tratcion animale . Ces dernièrs , importés par les hollandais , bien plus anciens, étaient très utilisés au 17ème Siècle.

 On dénombrait également quelques Moulins à Eaux principalement répartis   dans les zones humides comme la Basse-Terre (Marie-Galante et la Grande-Terre sont des régions plus sèches).

Au niveau ergonomique, les Moulins mesuraient en moyenne,  entre 6 et 9 mètres de haut pour un diamètre de 5 mètres. Les ailes étaient orientées face aux alizés. Certains avaient même un système qui permettait aux ailes de changer de direction en fonction du vent.

 Bon séjour en Guadeloupe

PREPAREZ VOS ACTIVITÉS 

EXCURSIONS & DÉCOUVERTES

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECRIRE SUR CULTUR’ÎLES

Notre e-mag est principalement rédigé par ses lecteurs bénévoles. Pour durer Cultur’Îles a besoin de vous et recherche des bénévoles pour écrire des articles de qualité sur les thématiques proposées par notre e-mag.

Vos expériences de voyage, vos histoires, votre vécu, vos origines, vos traditions etc… Nous analyserons toutes vos propositions.

Pour toute demande de renseignements ou pour intégrer la rédac merci de nous contacter. Vous êtes rédacteur web de métier, ce média est idéal pour montrer aux marques la qualité de votre plume et mettre en avant vos services.

ADS
ANNONCEZ CHEZ CULTUR’ÎLES